LACROIX Sofrel

Innovation Smart Water

Témoignage

Frédéric Rode
Directeur Marketing Stratégique LACROIX Sofrel

  • Pourquoi parle-t-on d’IoT pour les réseaux d’eau ?

    Interview FROD
    FR :

    L’ONU prévoit près de 10 milliards d’individus en 2050 et 70% vivront concentrés dans les espaces urbains. La demande, sans fin, en énergie et en ressources naturelles entraîne des changements climatiques majeurs menaçant l’environnement, la flore, la faune et l’espèce humaine.
    Les défis les plus importants vont concerner la gestion de l’eau, la gestion de l’énergie, les transports et mobilités, et la gestion des déchets. Les villes et territoires devront répondre aux besoins accrus de ressources en eau tout en respectant des cadres réglementaires en pleine évolution.
    Face à ces défis environnementaux, les infrastructures et les ouvrages d’Eau Potable et Assainissement doivent être protégés et améliorés. Leur digitalisation est l’un des leviers importants, démarche initiée depuis longtemps par la filière Eau et Environnement. LACROIX Sofrel, présent en France et à
    l’international (Europe, Asie, Moyen-Orient, Amérique du sud ou Afrique) est l’un des équipementiers technologiques majeurs de cette industrie en pleine mutation.

  • Quelles sont les technologies que vous intégrez ?

    Interview FROD
    FR :

    Les clients exploitants souhaitent connaitre, prévoir et anticiper les événements exceptionnels et agir en conséquence. Nos produits intelligents (Data loggers, Postes locaux/RTU…) doivent communiquer dans des environnements difficiles et contraints (taux d’humidité élevé, autonomie énergétique,
    réception télécom difficile…) et rendent ainsi possible la surveillance et le pilotage à distance des ouvrages. Cela implique de disposer d’équipements ayant une couverture télécom globale, y compris pour les ouvrages les plus reculés (‘deep indoor’). C’est un élément fondamental qui conditionne nos choix.
    Par ailleurs, l’arrivée des technologies cellulaires LTE-M ou NBIoT, très adaptées pour connecter les infrastructures critiques, sur un territoire géographique large, diffus, à l’échelle d’un pays va accélérer le mouvement et permettre de couvrir de nouveaux cas d’usages. Les technologies Sigfox, LoRa ou encore Wize peuvent s’avérer complémentaires et pertinentes pour certaines applications.
    Avant tout, c’est le cas d’usage qui doit guider nos choix produit pour apporter la meilleure réponse au client.
    Grâce à ces nouvelles technologies, très adaptées aux objets industriels, il est certain que l’avenir permettra de mesurer, intégrer, et analyser plus vite en prenant en compte une multitude de variables.

  • Parlez-nous de SOFREL S4W ?

    Interview FROD
    FR :

    Au sein de la filière Eau et Environnement, les réseaux informatiques industriels connectant les assets terrains sont de plus en plus IP. Ils sont donc sujets aux problématiques de sécurité.
    Nous devons suivre cette évolution. Nos équipements de télégestion 4.0 apportent une solution en ce sens pour garantir le bon fonctionnement des installations. Notre gamme produit S4W et son écosystème ont ainsi été conçus pour apporter une réponse aux enjeux de cybersécurité.
    Nos clients exploitants doivent pouvoir s’appuyer sur des données fiables où l’authentification et la confidentialité des données sont garanties. Ils doivent pouvoir prendre la bonne décision au bon moment avec la bonne information.
    La « data industrielle et environnementale » devient un enjeu majeur.

Les objets connectés dans le monde de l’eau

Interview extraite du livre blanc sur les objets connectés publié par le site monreseaudeau.fr.

Télécharger le livre blanc

 

Pour aller
plus loin