LACROIX Sofrel

Smart energy

Toulouse est la 4ème ville de France. Elle compte 470 000 habitants et fait partie de Toulouse Métropole qui représente 750 000 habitants.
Les services techniques de la ville gèrent 2850 bâtiments communaux répartis sur le territoire avec pour objectif constant d’optimiser les consommations énergétiques.

355 équipements SOFREL installés

Client historique de LACROIX Sofrel, la ville de Toulouse a mis en place une télégestion dès 1985 avec comme objectif de réaliser des économies d’énergie. La télégestion apporte aux agents de la ville une bonne connaissance du fonctionnement des sites. Elle permet d’optimiser les interventions des équipes sur le terrain et offre la possibilité d’intervenir avant que les utilisateurs ne constatent de problème.

La télégestion aujourd’hui c’est 355 postes de télégestion SOFREL installés sur les bâtiments communaux tels que les écoles, crèches, gymnases, piscines, bâtiments sociaux culturels, salles de spectacle… Ces bâtiments ont des installations à surveiller assez différentes. Que ce soit de l’Eau Chaude Sanitaire, des chaufferies, de la production de froid, du photovoltaïque ou du pilotage d’éclairage les domaines d’intervention des équipes de la ville sont vastes.

Notre rôle est de fournir un outil de collecte de données et de pilotage à distance aux agents de maintenance et pour des missions un peu plus spécifiques comme la Mission Energie qui récupère des informations de comptage. Voire même offrir la possibilité à des utilisateurs extérieurs de prendre la main sur la programmation horaire des salles de spectacles.

Jacques DUCROS

Responsable du Domaine Entretien et Ateliers

Une fois déployés sur site, les équipements SOFREL garantissent le rapatriement de données fiables jusqu’aux superviseurs des services. Les fonctions télégestion principalement utilisées sont les alarmes et le suivi des états et des mesures essentiels pour les diagnostics. Pour les corrections les équipes ont la main sur les commandes et les consignes pour les lois de chauffe et plus globalement pour le pilotage des installations à distance.

De la télégestion à la télé-régulation des installations climatiques

Frédéric KAPFER, technicien télégestion / GTEB souligne que l’avantage avec les produits SOFREL S500 TH ou SOFREL S4TH c’est que le programme est à l’intérieur. Il peut le récupérer sur site et effectuer directement les modifications nécessaires sans crainte d’erreur. Il apprécie entre autres avantages leurs capacités de communication avec les appareils d’autres marques (régulateurs, automate…) et qu’ils soient déjà préprogrammés ce qui facilite leur intégration.

Les postes de télé-régulations SOFREL offrent une programmation en langage FBD ou LADDER intégrée à l’atelier d’automatisme pour la régulation de chauffage et des cascades chaudières. Ils permettent de remonter toutes les données de télégestion des bâtiments vers la supervision.

Nous avons mis en place dans le passé de nombreux S500 TH et aujourd’hui de plus en plus de SOFREL S4TH sur les petits et moyens sites. L’avantage est qu’au coté

fédérateur de ses équipements, s’ajoute la régulation complète de nos installations. On a vraiment 2 produits en un. Avoir la télégestion plus la régulation intégrés dans un même produit nous permet de rationaliser les coûts et surtout moins on a d’équipement, moins on a de risque de panne.

Alexandre GIBRAT
Responsable de la cellule Télégestion / GTEB

Alexandre Gibrat explique que pour une grande ville comme Toulouse il est très important d’être équipé en télégestion. C’est un très bon outil pour rationaliser tout ce qui est dépense et surtout avoir un bon suivi des installations techniques.  La télégestion les aide à réaliser les économies d’énergie, ce qui reste un enjeux majeur pour toute ville de cette taille.

Témoignage vidéo réalisé à Toulouse