LACROIX Sofrel

Smart Water

L’ensemble des activités humaines doit aujourd’hui négocier le virage fatidique de la digitalisation. Si dans certains secteurs l’arrivée de nouvelles technologies peut créer des zones de turbulences, d’autres en tirent des bénéfices majeurs. C’est le cas des exploitants d’eau. Explications.

Production et distribution d’eau potable, assainissement des eaux usées, le cycle de l’eau fait l’objet de toutes les attentions. La vigilance sur la gestion de cette ressource vitale est donc particulièrement stratégique pour les exploitants et les collectivités.  A mesure que les populations se sont développées, les besoins ont considérablement évolué… de même que les enjeux ! Les exploitants d’eau, qu’il s’agisse d’organismes publics ou privés, sont désormais à la croisée des chemins. Alors que les consommations augmentent de manière exponentielle et que la ressource doit être absolument préservée, le recours aux solutions connectées apparaît comme une réponse pertinente, tant sur le plan économique qu’environnemental.

Relever le défi des économies d’eau et d’énergie

Pour que le citoyen comme les entreprises n’aient à se préoccuper de rien lorsqu’ils tournent leur robinet, il faut que les exploitants aient œuvré, en amont, pour assurer la captation, le traitement, la distribution de l’eau potable, puis l’assainissement des eaux usées. L’impératif environnemental amène à s’interroger sur chaque phase du cycle de l’eau. Il faut aujourd’hui garantir que seules les quantités d’eau nécessaires soient pompées puis amenées sur les lieux de consommation. Et le défi dépasse le simple cadre de la préservation des ressources en eau ou des économies d’eau. Pomper le strict nécessaire, c’est aussi réduire les consommations électriques et préserver le bon fonctionnement des équipements… Une longue chaîne qui ne peut être valorisée et administrée qu’en recourant à des outils spécifiques offrant une visibilité à 360° du cycle de l’eau. Car, réduire la consommation d’eau, c’est aussi détecter les fuites, disposer d’alarmes en temps réel sur les infrastructures, optimiser les temps de pompages et le remplissage des réservoirs, archiver des données afin de dresser des bilans précis et toujours mieux anticiper.

Roland CRAMBERTLa difficulté, explique Roland Crambert , Directeur de la Communication pour LACROIX Sofrel, c’est le maillage des infrastructures qui ne permet pas de disposer en permanence d’une présence humaine sur chaque site. La télégestion n’est pas nouvelle. Mais avec le développement des solutions connectées et de l’IoT, la granularité des informations permet une administration plus fine, plus efficace.

Une réponse technologique : la télégestion 4.0

Surveillance, détection de fuite, diagnostics à distance sur la captation et les rejets… autant d’enjeux qui trouvent aujourd’hui une réponse avec le recours aux solutions connectées – et plus précisément avec l’exploitation de données captées – et à l’IoT (Internet of Things).

Plus les gestionnaires d’eau disposent d’informations en temps réel, plus les décisions sont aisées. La ressource est trop précieuse pour décider dans l’incertain », confie Roland Crambert.

LACROIX Sofrel, leader incontesté des solutions de télégestion de l’eau a développé Sofrel 4W comme brique essentielle d’un écosystème connecté et sécurisé pour faciliter la télégestion.

S4W est la quintessence de notre démarche d’innovation itérative. Il est le fruit de plus de 40 années d’expérience dans la télégestion du cycle de l’eau et d’intégration des nouvelles technologies ».

L’interface d’exploitation, baptisée S4W-Tools a été conçue pour un accès simplifié à l’information, afin que les gestionnaires et les techniciens de terrain puissent disposer des informations les plus adaptées et les plus précises pour remplir leurs missions.

Nous avons adopté une approche utilisateur absolument inédite, explique Roland Crambert, pour assurer un parfait équilibre dans le triptyque homme, machine, environnement.

water reservoir automation

Limiter le temps de réaction, adapter les stratégies de gestion du cycle de l’eau en permanence, faciliter les interventions de terrain, tout en assurant une protection optimale des infrastructures avec Lacroix Sofrel et S4W… les exploitants d’eau sont prêts à entrer dans une nouvelle ère, celle de la télégestion 4.0 !