LACROIX Sofrel

Smart Water

MM Spa est une entreprise publique d’ingénierie appartenant à la municipalité de Milan. De renommée internationale MM œuvre à la conception et la modernisation des écosystèmes urbains. A l’origine, en 1955, la société a été créée par la municipalité de Milan pour concevoir et construire les premières lignes de métro de la ville. Depuis, elle participe à la réalisation et à la gestion des grandes infrastructures de la ville de Milan.

A ce titre, l’entreprise prend en charge l’ensemble du cycle de l’eau dans la ville. Pour l’eau potable MM gère les stations de production et le réseau d’approvisionnement en eau pour 2 millions d’usagers. Concernant les eaux usées,  l’entreprise gère les 1500 km du réseau de drainage des cours d’eau, le système de collecte des eaux usées ainsi que les 3 stations d’épurations de la ville. Ainsi, chaque année 290 millions de mètres cubes d’eaux se déversent dans le réseau d’égouts ce qui nécessite une surveillance permanente.

MM s’engage dans la défense hydraulique de la ville

De par sa situation géographique, Milan est exposée à des risques d’inondation particulièrement élevés. Le lit du torrent Seveso s’arrête au cœur de la ville et doit emprunter des canaux souterrains pour s’écouler. En cas de fortes pluies les quantités d’eau à drainer sont très importantes. La ville doit donc pouvoir compter sur un système d’écoulement efficace et surveillé en permanence pour éviter les inondations en surface et alerter les équipes de protection civile hydraulique. Consciente des enjeux majeurs à traiter, Milan fait partie du programme 100 villes résilientes initié par la Fondation Rockefeller.

 

 

La nécessité de convertir le réseau historique d'égouts en réseau intelligent et connecté

Le réseau d’égouts de Milan très étendu est télégéré au moyen de 350 data loggers SOFREL LT-US qui surveillent en permanence les débits, les niveaux et alertent en cas de problèmes critiques dans le système de collecte. Les données sont envoyées régulièrement vers le serveur web SOFREL WEB LS qui centralise les informations de tous les data loggers et permet d’analyser le comportement du réseau.

 

Nous travaillons à convertir tous nos réseaux, aqueducs et d’égouts, en réseaux intelligents. Ils sont capable d’autodiagnostic et de fournir des données d’exploitation 24h/24. Grâce aux systèmes d’alerte il est possible d’anticiper les éventuels problèmes.

 

Andrea Aliscioni
Directeur du service des eaux

Témoignage

Fabio Marelli
Directeur des Aqueducs et des Systèmes de collecte d'eaux usées

Antonio Romeo
Responsable dept. Programme Service des Eaux

Fernando Castelluci
Responsable Usines et télécontrôle

  • Que vous apportent les data loggers que vous avez déployez sur votre réseau d’eaux usées ?

    Interview A Romeo
    AR :

    Les enregistreurs de données LT-US sont équipés de capteurs de mesure de niveau à ultrasons. Ils transmettent automatiquement les données enregistrées vers un serveur distant. Il nous permet d’obtenir en temps réel les données enregistrées concernant les débits entrant dans le réseau d’égouts.

    Interview F Marelli
    FM :

    Nous pouvons surveiller les débits de sortie de gros contributeurs comme le château de Sforzesco et l’apport d’utilisateurs voisins tout en suivant les niveaux des canaux.

    Interview A Romeo
    AR :

    Les données transmises au serveur distant WEB LS sont analysées pour établir un rapport d’eau des différents quartiers du réseau d’assainissement milanais. On peut aussi vérifier les débits anormaux, les rejets illégaux ou tout autres situations anormales.

  • Que pouvez-vous nous dire sur l’usage que vous faites de la plateforme WEB LS ?

    Interview F Castelluci
    FC :

    Avec les repères sur la carte nous visualisons très rapidement l’ensemble des data loggers. Il suffit de cliquer sur un data logger pour afficher des informations comme la température interne, le débit, le niveau dans le collecteur ainsi que le débit en m3/h.
    Les données sont enregistrées sur le serveur il est ensuite possible de faire des bilans à la journée, par semaine, au mois ou tous les trimestres.

  • La ville de Milan fait partie des 100 villes résilientes impliquées dans le projet de la fondation Rockefeller. Le système d’égouts est-il concerné ?

    Interview A Romeo
    AR :

    La résilience s’applique également au réseau d’égouts, pour sa capacité à résister à des événements stressants tels que des averses soudaines ou des variations de débit.

    Le projet d’installation de 350 points de mesure rend la surveillance du débit des égouts intelligente et technologiquement avancée. Cela nous permet d’interagir rapidement et de vérifier les débits en direction des différentes stations d’épuration, de sorte que des avertissements préalables puissent être émis.