LACROIX Sofrel

Smart Water

Les missions de la Régie des eaux de Quimperlé communautés

La Régie des eaux de la Communauté de Communes de Quimperlé relève chaque jour de nombreux défis pour conserver une eau en quantité suffisante et de qualité irréprochable.
Formée de 16 communes la Communauté a pris la compétence eau potable et assainissement.

Concernant l’eau potable en particulier, la régie gère 3 usines de production d’eau potable qui traite l’eau de surface, 15 stations de pompage qui approvisionnent 28 réservoirs. Le réseau de production d’eau et de distribution, représente 35 000 abonnés et couvre les besoins de 55 000 habitants.

Marcel JAMBOU, Vice Président de la Communauté, considère que les abonnés au service de l’eau sont en droit d’attendre un service irréprochable.

Aujourd’hui, les abonnés ne supportent plus d’avoir des coupures d’eau ou de l’eau de mauvaise qualité.

En conséquence, M. Jambou demande à ses équipes de la réactivité, voire d’intervenir sur le réseau avant que l’abonné ne perçoit le dysfonctionnement.

La télégestion à Quimperlé a commencé vers la fin des années 90. Plusieurs générations d’équipements ont équipé au fil des années les installations gérées par la Régie des eaux.

Les apports de la télégestion

Grâce à la télégestion la Communauté de Commune améliore l’efficacité du travail réalisé par ses équipes. Elles sont plus efficientes car la télégestion les conduit à intervenir « à coup sur » dans les secteurs où il y a des opérations à mener en priorité.

L’équipe gagne du temps et ne se rend plus sur le terrain lorsque ça n’est pas indispensable.

Stéphane Picol

Aujourd’hui nous mettons en place une nouvelle génération de postes locaux SOFREL, les S4W.

Nous anticipons un certain nombre d’impositions qui vont nous êtes faites, notamment la prise en compte de la cybersécurité dans les infrastructures d’eau potable. Nous renouvelons notre télégestion car S4W répond parfaitement à notre besoin de cybersécurité.

La deuxième raison de changer certains de nos équipements est le souhait de passer sur de la communication IP (Internet Protocol) ce qui nous permet de devancer l’arrêt des lignes RTC. La technologie IP nous offre la possibilité de suivre en temps réel les débits, les niveaux ainsi que les concentrations de désinfectant sur l’ensemble de nos installations.

Les fonctions classiques de la télégestion SOFREL sont toujours présentent dans les nouveaux équipements S4W. Nous utilisons principalement l’archivage, l’historisation, les calculs de débits ainsi que la gestion des alarmes.

Nous allons profiter de la fonction redondance des communications en mettant en place le secours automatique des liaisons Ethernet par la 3G intégrée au S4W.

Stéphane PICOL
Responsable Production d'Eau Potable

Un rendement de réseau de plus de 95%

Les responsables du réseau d’eau de la communauté ont, en complément de la télégestion des installations de production d’eau, opté pour la sectorisation des réseaux de distribution. Plus de 100 SOFREL LS42 équipent les chambres de comptage et débitmètres répartis sur tout le territoire.

Aujourd’hui, grâce à la sectorisation, les équipes arrivent à maintenir plus efficacement des rendements de réseau très importants (au delà de + de 95% sur la commune de Quimperlé).

Témoignage

Mathieu FUMEY
Technicien Production d'Eau Potable

  • Nous sommes à la station de production d’eau de la Commune de St Thurien. Que fait le SOFREL S4W qui l’équipe ?

    Interview M Fumey
    MF :

    La station traite l’eau brute qui est pompée dans des captages et qui est redistribuée sur toute la commune. Ici la télégestion est assurée par SOFREL S4W qui contrôle et pilote entièrement la station. Il communique en inter-sites avec le réservoir distant pour pomper et acheminer l’eau à la demande.

    Le S4W contrôle toutes les informations du taux de chlore, les niveaux des réservoirs distants, le niveau de la bâche d’eau traitée et gère également tout l’automatisme de la station. Il pilote les pompes pour le remplissage des réservoirs ainsi que le lavage automatique des filtres à sable de la station.

  • Selon vous quels sont les atouts majeurs de S4W ?

    Interview M Fumey
    MF :

    En premier lieu je dirai la cybersécurité.

    Il intègre également un atelier d’automatisme assez facile à prendre en main et à programmer.
    L’automatisme sur des installations assez simple permet de s’affranchir d’un automate. Avec les blocs fonctions spécifiques à l’eau je gagne du temps lors des programmations. Les programmes réalisés sont moins complexes que ceux des automates.

  • S4W n’est pas votre première expérience avec des équipements SOFREL. Pour vous, quelles sont leurs principales qualités ?

    Interview M Fumey
    MF :

    ça fait un certain moment que l’on travail avec des produits de différentes générations LACROIX Sofrel. Ce sont des produits fiables. Sur des installations d’eau potable on ne peut pas du tout se permettre d’avoir des aléas sur des produits de télégestion. Nous devons compter sur des produits durables afin de palier à toute panne éventuelle qui peuvent se produire sur nos installations.

Reportage vidéo